Paeonia lactiflora, la Pivoine de Chine

le 8 juin 2019, dans Au coeur des fleurs, Flore, par Alain Larivière
Paeonia lactiflora, la Pivoine de Chine -3-

Paeonia lactiflora, la Pivoine de Chine

 

Classification APG III (2009)
Règne : Plantae.
Clade : Angiospermes.
Clade : Dicotylédones vraies.
Ordre : Saxifragales.
Famille : Paeoniaceae.
Genre : Paeonia.

Nom scientifique : Paeonia lactiflora Pallas, 1776.
Nom commun : Pivoine de Chine.

La Pivoine de Chine (Paeonia lactiflora) est une plante herbacée vivace de la famille des Paeoniacées (Paeoniaceae), anciennement Renonculacées (Renonculaceae).
Elle est originaire d’Asie centrale et orientale.
Le genre Paeonia comprend des espèces arbustives et des espèces herbacées. Les Pivoines de nos jardins sont issues des 2 espèces herbacées suivantes : Paeonia officinalis et P. lactiflora.
C’est une plante à racines charnues, à tiges élancées souvent ramifiées, haute de 0,60 m à 1 m. Les fleurs, rose carné, groupées par 2 à 5 par tige, fleurissent de mai à fin juin en Europe.
Les feuilles sont biternées avec des segments lancéolés ou ovales lancéolés. Les folioles sont entières ou parfois lobées. L’hiver les feuilles disparaissent et seuls persistent les bourgeons au niveau du sol.
Les fleurs de 8 à 12 cm de diamètre sont terminales avec éventuellement en plus des fleurs axillaires. Elles sont pourvues de 4 à 5 bractées lancéolées, inégales, de 3 à 4 sépales ovés ou suborbiculaires, de 9 à 13 pétales obovés, blancs ou roses pour l’espèce sauvage et de couleurs variées chez les plantes cultivées. Les étamines de 15 mm de long ont des filets jaune crème. Les carpelles au nombre de 2 à 5 sont verts ou pourpres, en général glabres, et pourvus de stigmates rouges. La floraison a lieu en mai juin.
Les fruits sont des follicules oblongs ellipsoïdes.
La Pivoine de Chine pousse naturellement dans les bois et les prairies en Chine du Nord, Corée, Mongolie, Sibérie et au Japon. Elle est aussi largement cultivée dans ces pays.
Elle fut introduite en Angleterre au début du XIXe siècle sous forme de cultivars chinois à partir desquels les pépiniéristes français puis américains tirèrent de nombreuses autres variétés horticoles, répandues actuellement partout dans les jardins des régions tempérées.
Le constituant principal de la racine de Paeonia lactiflora est un glucoside mono terpénique, la paeoniflorine. Les constituants minoritaires sont également d’origine mono terpénique : oxypaeoniflorine, paeflorigénone.
Sur le plan pharmacologique, la paeoniflorine est antispamodique et sédative et, comme le paeonol, anti-inflammatoire et inhibitrice de l’agrégation plaquettaire.

Paeonia lactiflora, la Pivoine de Chine

le 5 juin 2019, dans Au coeur des fleurs, Flore, par Alain Larivière
Paeonia lactiflora, la Pivoine de Chine -2b-

Paeonia lactiflora, la Pivoine de Chine

 

Classification APG III (2009)
Règne : Plantae.
Clade : Angiospermes.
Clade : Dicotylédones vraies.
Ordre : Saxifragales.
Famille : Paeoniaceae.
Genre : Paeonia.

Nom scientifique : Paeonia lactiflora Pallas, 1776.
Nom commun : Pivoine de Chine.

La Pivoine de Chine (Paeonia lactiflora) est une plante herbacée vivace de la famille des Paeoniacées (Paeoniaceae), anciennement Renonculacées (Renonculaceae).
Elle est originaire d’Asie centrale et orientale.
Le genre Paeonia comprend des espèces arbustives et des espèces herbacées. Les Pivoines de nos jardins sont issues des 2 espèces herbacées suivantes : Paeonia officinalis et P. lactiflora.
C’est une plante à racines charnues, à tiges élancées souvent ramifiées, haute de 0,60 m à 1 m. Les fleurs, rose carné, groupées par 2 à 5 par tige, fleurissent de mai à fin juin en Europe.
Les feuilles sont biternées avec des segments lancéolés ou ovales lancéolés. Les folioles sont entières ou parfois lobées. L’hiver les feuilles disparaissent et seuls persistent les bourgeons au niveau du sol.
Les fleurs de 8 à 12 cm de diamètre sont terminales avec éventuellement en plus des fleurs axillaires. Elles sont pourvues de 4 à 5 bractées lancéolées, inégales, de 3 à 4 sépales ovés ou suborbiculaires, de 9 à 13 pétales obovés, blancs ou roses pour l’espèce sauvage et de couleurs variées chez les plantes cultivées. Les étamines de 15 mm de long ont des filets jaune crème. Les carpelles au nombre de 2 à 5 sont verts ou pourpres, en général glabres, et pourvus de stigmates rouges. La floraison a lieu en mai juin.
Les fruits sont des follicules oblongs ellipsoïdes.
La Pivoine de Chine pousse naturellement dans les bois et les prairies en Chine du Nord, Corée, Mongolie, Sibérie et au Japon. Elle est aussi largement cultivée dans ces pays.
Elle fut introduite en Angleterre au début du XIXe siècle sous forme de cultivars chinois à partir desquels les pépiniéristes français puis américains tirèrent de nombreuses autres variétés horticoles, répandues actuellement partout dans les jardins des régions tempérées.
Le constituant principal de la racine de Paeonia lactiflora est un glucoside mono terpénique, la paeoniflorine. Les constituants minoritaires sont également d’origine mono terpénique : oxypaeoniflorine, paeflorigénone.
Sur le plan pharmacologique, la paeoniflorine est antispamodique et sédative et, comme le paeonol, anti-inflammatoire et inhibitrice de l’agrégation plaquettaire.

Paeonia lactiflora, la Pivoine de Chine

le 3 juin 2019, dans Au coeur des fleurs, Flore, par Alain Larivière
Paeonia lactiflora, la Pivoine de Chine -2a-

Paeonia lactiflora, la Pivoine de Chine

 

Classification APG III (2009)
Règne : Plantae.
Clade : Angiospermes.
Clade : Dicotylédones vraies.
Ordre : Saxifragales.
Famille : Paeoniaceae.
Genre : Paeonia.

Nom scientifique : Paeonia lactiflora Pallas, 1776.
Nom commun : Pivoine de Chine.

La Pivoine de Chine (Paeonia lactiflora) est une plante herbacée vivace de la famille des Paeoniacées (Paeoniaceae), anciennement Renonculacées (Renonculaceae).
Elle est originaire d’Asie centrale et orientale.
Le genre Paeonia comprend des espèces arbustives et des espèces herbacées. Les Pivoines de nos jardins sont issues des 2 espèces herbacées suivantes : Paeonia officinalis et P. lactiflora.
C’est une plante à racines charnues, à tiges élancées souvent ramifiées, haute de 0,60 m à 1 m. Les fleurs, rose carné, groupées par 2 à 5 par tige, fleurissent de mai à fin juin en Europe.
Les feuilles sont biternées avec des segments lancéolés ou ovales lancéolés. Les folioles sont entières ou parfois lobées. L’hiver les feuilles disparaissent et seuls persistent les bourgeons au niveau du sol.
Les fleurs de 8 à 12 cm de diamètre sont terminales avec éventuellement en plus des fleurs axillaires. Elles sont pourvues de 4 à 5 bractées lancéolées, inégales, de 3 à 4 sépales ovés ou suborbiculaires, de 9 à 13 pétales obovés, blancs ou roses pour l’espèce sauvage et de couleurs variées chez les plantes cultivées. Les étamines de 15 mm de long ont des filets jaune crème. Les carpelles au nombre de 2 à 5 sont verts ou pourpres, en général glabres, et pourvus de stigmates rouges. La floraison a lieu en mai juin.
Les fruits sont des follicules oblongs ellipsoïdes.
La Pivoine de Chine pousse naturellement dans les bois et les prairies en Chine du Nord, Corée, Mongolie, Sibérie et au Japon. Elle est aussi largement cultivée dans ces pays.
Elle fut introduite en Angleterre au début du XIXe siècle sous forme de cultivars chinois à partir desquels les pépiniéristes français puis américains tirèrent de nombreuses autres variétés horticoles, répandues actuellement partout dans les jardins des régions tempérées.
Le constituant principal de la racine de Paeonia lactiflora est un glucoside mono terpénique, la paeoniflorine. Les constituants minoritaires sont également d’origine mono terpénique : oxypaeoniflorine, paeflorigénone.
Sur le plan pharmacologique, la paeoniflorine est antispamodique et sédative et, comme le paeonol, anti-inflammatoire et inhibitrice de l’agrégation plaquettaire.

Paeonia lactiflora, la Pivoine de Chine

le 31 mai 2019, dans Au coeur des fleurs, Flore, par Alain Larivière
Paeonia lactiflora, la Pivoine de Chine -1a-

Paeonia lactiflora, la Pivoine de Chine -1a-

 

Classification APG III (2009)
Règne : Plantae.
Clade : Angiospermes.
Clade : Dicotylédones vraies.
Ordre : Saxifragales.
Famille : Paeoniaceae.
Genre : Paeonia.

Nom scientifique : Paeonia lactiflora Pallas, 1776.
Nom commun : Pivoine de Chine.

La Pivoine de Chine (Paeonia lactiflora) est une plante herbacée vivace de la famille des Paeoniacées (Paeoniaceae), anciennement Renonculacées (Renonculaceae).
Elle est originaire d’Asie centrale et orientale.
Le genre Paeonia comprend des espèces arbustives et des espèces herbacées. Les Pivoines de nos jardins sont issues des 2 espèces herbacées suivantes : Paeonia officinalis et P. lactiflora.
C’est une plante à racines charnues, à tiges élancées souvent ramifiées, haute de 0,60 m à 1 m. Les fleurs, rose carné, groupées par 2 à 5 par tige, fleurissent de mai à fin juin en Europe.
Les feuilles sont biternées avec des segments lancéolés ou ovales lancéolés. Les folioles sont entières ou parfois lobées. L’hiver les feuilles disparaissent et seuls persistent les bourgeons au niveau du sol.
Les fleurs de 8 à 12 cm de diamètre sont terminales avec éventuellement en plus des fleurs axillaires. Elles sont pourvues de 4 à 5 bractées lancéolées, inégales, de 3 à 4 sépales ovés ou suborbiculaires, de 9 à 13 pétales obovés, blancs ou roses pour l’espèce sauvage et de couleurs variées chez les plantes cultivées. Les étamines de 15 mm de long ont des filets jaune crème. Les carpelles au nombre de 2 à 5 sont verts ou pourpres, en général glabres, et pourvus de stigmates rouges. La floraison a lieu en mai juin.
Les fruits sont des follicules oblongs ellipsoïdes.
La Pivoine de Chine pousse naturellement dans les bois et les prairies en Chine du Nord, Corée, Mongolie, Sibérie et au Japon. Elle est aussi largement cultivée dans ces pays.
Elle fut introduite en Angleterre au début du XIXe siècle sous forme de cultivars chinois à partir desquels les pépiniéristes français puis américains tirèrent de nombreuses autres variétés horticoles, répandues actuellement partout dans les jardins des régions tempérées.
Le constituant principal de la racine de Paeonia lactiflora est un glucoside mono terpénique, la paeoniflorine. Les constituants minoritaires sont également d’origine mono terpénique : oxypaeoniflorine, paeflorigénone.
Sur le plan pharmacologique, la paeoniflorine est antispamodique et sédative et, comme le paeonol, anti-inflammatoire et inhibitrice de l’agrégation plaquettaire.

Paeonia lactiflora, la Pivoine de Chine -7-

le 29 novembre 2013, dans Au coeur des fleurs, Flore, par Alain Larivière
Paeonia lactiflora 07E

Paeonia lactiflora, la Pivoine de Chine -7-

error: Content is protected !!