Oenothera biennis, l’Onagre bisannuelle

le 25 mai 2019, dans Au coeur des fleurs, Flore, par Alain Larivière
Oenothera biennis, l'Onagre bisannuelle -1aR-

Oenothera biennis, l’Onagre bisannuelle

 

Oenothera biennis Linné, 1753

Règne : Plantae.
Sous-règne : Trachebionta.
Division : Magnoliopsida.
Sous-classe : Rosidae.
Ordre : Myrtales.
Famille : Onagraceae.
Genre : Oenothera.

Nom scientifique : Oenothera biennis Linné, 1753.
Nom(s) commun(s) : Herbe aux ânes ; Oenothère Bisannuelle ; Onagre ; Mâche rouge ; Onagraire ; Herbe aux unes.

L’Onagre bisannuelle (Oenothera biennis) appartient à la famille des Oenothéracées (Oenotheraceae).

DESCRIPTION

Cette plante, originaire d’Amérique du Nord, fut introduite en Europe vers 1612-1614 avec la terre qui servait à ballaster les bateaux. Le nom d’Onagre fut donné, par le botaniste Pitton de Tournefort, en raison de la ressemblance de ses feuilles avec les oreilles des ânes. Les feuilles sont alternes et allongées ; tige, peu ramifiée, de 50 à 150 cm de hauteur. Les fleurs sont jaune pâle et souvent odorantes. Au coucher du soleil, la deuxième année, on peut suivre en direct la lente ouverture de la fleur (en un quart d’heure). En se fanant (36 h plus tard), la corolle jaune citron vire au rouge. La nuit, les fleurs d’Onagre sont odorantes et elles peuvent émettre une lumière phosphorescente. Récoltez les pétales des fleurs comestibles (au goût très agréable de mâche, d’où son nom de mâche rouge) : cela n’entravera pas la production des graines car l’ovaire est infère. Les Indiens d’Amérique mangeait l’onagre que lors des périodes de disette; ils s’en frottaient le corps et leurs mocassins pour masquer les odeurs humaines pour chasser. Un des pouvoirs magiques de l’onagre est de donner de la chance à la chasse. On lui a donné le nom d’Oenothère car jadis on croyait qu’elle apprivoisait les animaux si elle était préalablement infusée dans du vin (du grec oinos = vin et ther = bête sauvage).
La fleur de l’Onagre d’Amérique serait, parait-il, un terrible piège pour le papillon Moro sphinx car elle le retient prisonnier par sa trompe.
On trouve quantité d’autres Onagres venant d’Amérique dans la nature. Par exemple, outre O. biennis, on trouve rien que sur notre littoral : O. rosea, O. striata, O. glaziovana, O. suaveolens, O. oakesiana, O. parviflora. Il existe une centaine d’espèce dans le monde.
On les rencontre dans les terrains vagues, remblais, décombres, talus, bord des routes, voies de chemins de fer, dunes de sable. Toutes les espèces préfèrent les sols secs. Plante souvent présente dans les jardins où elle est parfois cultivée pour ses fleurs, mais également pour l’huile contenue dans ses graines. La plante se cultive sans problème et se multiplie d’elle-même grâce à ses nombreuses graines.

APPLICATION EN PHYTOTHÉRAPIE

– C’est une importante source d’antioxydants. Son extraordinaire capacité à régénérer les cellules fait que certains la considèrent comme une plante de rajeunissement.
– Essentiellement produite en Chine, l’huile, extraite des graines par pression à froid, est très riche en acides gras essentiels (AGE). Elle renferme 72% d’acide linoléique et 10% d’acide gamma linoléique. Cette huile, prise dans la deuxième partie du cycle menstruel, diminue nettement le syndrome prémenstruel en agissant sur tous les désagréments gênants. Elle a aussi une action régulatrice sur le cœur (cholestérol, tension, agrégation plaquettaire).
– La racine, riche en mucilages, tanins et sucres, est un sédatif doux. De plus, jadis, on affirmait qu’une livre de racine donnait plus de force qu’un quintal de viande de bœuf !
– Les infusions de feuilles et de fleurs sont utilisées pour calmer la toux, les spasmes de la bronchite et la coqueluche. Elles stimulent le foie, les intestins et les reins.

Une réponse de Oenothera biennis, l’Onagre bisannuelle

  1. alain.adamsky@wanadoo.fr dit :

    Très belle composition, les jaunes sont bien rendus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



error: Content is protected !!