Apis mellifera, l’Abeille mellifère

le 17 octobre 2019, dans Faune, Hyménoptères, Insectes, Invertébrés, par Alain Larivière
Apis mellifera, l'Abeille mellifère -6R-

Apis mellifera, l’Abeille mellifère

 

Règne : Animalia.
Embranchement : Arthropoda.
Sous-embranchement : Hexapoda.
Classe : Insecta.
Sous-classe : Pterygota.
Infra-classe : Neoptera.
Ordre : Hymenoptera.
Sous-ordre : Apocrita.
Infra-ordre : Aculeata.
Super-famille : Apoidea.
Famille : Apidae.
Tribu : Apini.
Genre : Apis.

Nom scientifique : Apis mellifera Linné, 1758.
Nom commun : Abeille domestique; Abeille mellifère.

L’Abeille mellifère ou Abeille domestique (Apis mellifera) est sans nul doute l’espèce la plus évoluée de toutes les Abeilles de la famille des Apidés (Apidae). Elle peut former des colonies extrêmement populeuses de plusieurs milliers d’individus comprenant une reine féconde, de nombreuses ouvrières stériles et quelques mâles dont le seul but est de féconder la future jeune reine lors du vol nuptial.
 Cette espèce possède un véritable langage permettant aux individus de communiquer entre eux, notamment pour indiquer les distances des sources de nourriture par rapport à la ruche et suivant la position du soleil dans le ciel.
 Depuis l’Antiquité, l’homme a su utiliser ses qualités de productrice de miel, mais également de cire et de propolis. Il n’est pas étonnant que l’Abeille mellifère soit le seul insecte vraiment domestique (avec le Ver à soie).
Son comportement est si remarquable que des chercheurs ont consacré leur vie à l’étudier (ex. Karl von Frisch). Aujourd’hui encore bien des aspects de leur biologie restent à découvrir.
 Avec l’utilisation intensive des insecticides, pesticides et produits phytosanitaires, depuis quelques années, ses populations sont en diminutions.
Albert Einstein aura-t-il raison ?
Pour plus d’infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/Apis_mellifera

Apis mellifera, l’Abeille mellifère

le 10 octobre 2019, dans Faune, Hyménoptères, Insectes, Invertébrés, par Alain Larivière
Apis mellifera, l'Abeille mellifère -5R-

Apis mellifera, l’Abeille mellifère

 

Règne : Animalia.
Embranchement : Arthropoda.
Sous-embranchement : Hexapoda.
Classe : Insecta.
Sous-classe : Pterygota.
Infra-classe : Neoptera.
Ordre : Hymenoptera.
Sous-ordre : Apocrita.
Infra-ordre : Aculeata.
Super-famille : Apoidea.
Famille : Apidae.
Tribu : Apini.
Genre : Apis.

Nom scientifique : Apis mellifera Linné, 1758.
Nom commun : Abeille domestique; Abeille mellifère.

L’Abeille mellifère ou Abeille domestique (Apis mellifera) est sans nul doute l’espèce la plus évoluée de toutes les Abeilles de la famille des Apidés (Apidae). Elle peut former des colonies extrêmement populeuses de plusieurs milliers d’individus comprenant une reine féconde, de nombreuses ouvrières stériles et quelques mâles dont le seul but est de féconder la future jeune reine lors du vol nuptial.
 Cette espèce possède un véritable langage permettant aux individus de communiquer entre eux, notamment pour indiquer les distances des sources de nourriture par rapport à la ruche et suivant la position du soleil dans le ciel.
 Depuis l’Antiquité, l’homme a su utiliser ses qualités de productrice de miel, mais également de cire et de propolis. Il n’est pas étonnant que l’Abeille mellifère soit le seul insecte vraiment domestique (avec le Ver à soie).
Son comportement est si remarquable que des chercheurs ont consacré leur vie à l’étudier (ex. Karl von Frisch). Aujourd’hui encore bien des aspects de leur biologie restent à découvrir.
 Avec l’utilisation intensive des insecticides, pesticides et produits phytosanitaires, depuis quelques années, ses populations sont en diminutions.
Albert Einstein aura-t-il raison ?
Pour plus d’infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/Apis_mellifera

Apis mellifera, l’Abeille mellifère

le 8 octobre 2019, dans Faune, Hyménoptères, Insectes, Invertébrés, par Alain Larivière
Apis mellifera, l'Abeille mellifère -4R-

Apis mellifera, l’Abeille mellifère

 

Règne : Animalia.
Embranchement : Arthropoda.
Sous-embranchement : Hexapoda.
Classe : Insecta.
Sous-classe : Pterygota.
Infra-classe : Neoptera.
Ordre : Hymenoptera.
Sous-ordre : Apocrita.
Infra-ordre : Aculeata.
Super-famille : Apoidea.
Famille : Apidae.
Tribu : Apini.
Genre : Apis.

Nom scientifique : Apis mellifère Linné, 1758.
Nom commun : Abeille domestique; Abeille mellifère.

L’Abeille mellifère ou Abeille domestique (Apis mellifera) est sans nul doute l’espèce la plus évoluée de toutes les Abeilles de la famille des Apidés (Apidae). Elle peut former des colonies extrêmement populeuses de plusieurs milliers d’individus comprenant une reine féconde, de nombreuses ouvrières stériles et quelques mâles dont le seul but est de féconder la future jeune reine lors du vol nuptial.
 Cette espèce possède un véritable langage permettant aux individus de communiquer entre eux, notamment pour indiquer les distances des sources de nourriture par rapport à la ruche et suivant la position du soleil dans le ciel.
 Depuis l’Antiquité, l’homme a su utiliser ses qualités de productrice de miel, mais également de cire et de propolis. Il n’est pas étonnant que l’Abeille mellifère soit le seul insecte vraiment domestique (avec le Ver à soie).
Son comportement est si remarquable que des chercheurs ont consacré leur vie à l’étudier (ex. Karl von Frisch). Aujourd’hui encore bien des aspects de leur biologie restent à découvrir.
 Avec l’utilisation intensive des insecticides, pesticides et produits phytosanitaires, depuis quelques années, ses populations sont en diminutions.
Albert Einstein aura-t-il raison ?
Pour plus d’infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/Apis_mellifera

Bombus terrestris, le Bourdon terrestre

le 6 juillet 2019, dans Faune, Hyménoptères, Insectes, Invertébrés, par Alain Larivière
Bombus terrestris, le Bourdon terrestre -1-

Bombus terrestris, le Bourdon terrestre

 

Règne : Animalia.
Embranchement : Arthropoda.
Sous-embranchement : Hexapoda.
Classe : Insecta.
Sous-classe : Pterygota.
Infra-classe : Neoptera.
Ordre : Hymenoptera.
Sous-ordre : Apocrita.
Infra-ordre : Aculeata.
Super-famille : Apoidea.
Famille : Apidae.
Genre : Bombus.

Nom scientifique : Bombus terrestris (Linné, 1758).
Nom commun : Bourdon terrestre.

Le Bourdon terrestre (Bombus terrestris) est un Hyménoptère de la famille des Apidés (Apidae).
C’est un insecte de 11 à 23 mm caractérisé par son abdomen à l’extrémité blanche, d’où le surnom de « cul blanc ». Le collier et le 2ème segment abdominal sont orange ou jaune d’or.
Il a colonisé presque tous les milieux terrestres de plaine et moyenne montagne. C’est le Bourdon le plus commun en Europe.
Il est régulièrement élevé comme pollinisateur, notamment sous serre, où son comportement peu agressif et sa capacité à travailler dès l’aube et par temps froid sont très appréciée. Les Bourdons sont vendus dans des ruches contenant une ou plusieurs colonies. Il faut renouveler le couvain chaque année.
Il présenterait une importance croissante en matière de pollinisation, en raison notamment du recul des populations d’Abeilles sauvages et domestiques.
Le Bourdon terrestre est végétarien, il ne se nourrit que du nectar des fleurs et les larves se nourrissent du pollen récolté par les ouvrières.
L’un de ses prédateurs dans le milieu naturel est la Bondrée apivore (Pernis apivorus) (Linné, 1758), un rapace de taille moyenne. Des rongeurs (Campagnols) pillent ses nids. Il est également parasité par des acariens.
Il semble mieux résister que l’abeille aux modifications anthropiques de son environnement.

Bombus pratorum, le Bourdon des prés

le 4 juillet 2019, dans Faune, Hyménoptères, Insectes, Invertébrés, par Alain Larivière
Bombus pratorum, le Bourdon des prés -6-

Bombus pratorum, le Bourdon des prés

 

Règne : Animalia.
Embranchement : Arthropoda.
Sous-embranchement : Hexapoda.
Classe : Insecta.
Sous-classe : Pterygota.
Infra-classe : Neoptera.
Ordre : Hymenoptera.
Sous-ordre : Apocrita.
Infra-ordre : Aculeata.
Super-famille : Apoidea.
Famille : Apidae.
Genre : Bombus.

Nom scientifique : Bombus pratorum (Linné, 1761).
Nom(s) commun(s) : Bourdon des prés; Bourdon précoce.

Le Bourdon des prés (Bombus pratorum) est un Hyménoptère de la famille des Apidés (Apidae). L’espèce est commune partout en Europe Centrale et en France. Elle apparaît dès le mois de mars et jusqu’en juillet seulement. Habitat en terrain dégagé : orée des bois, prairies, jardins et parcs.
La reine mesure 15-17 mm, l’ouvrière 9-14 mm et le mâle 11-13 mm. Pilosité en partie noire avec une bande jaune à l’avant du thorax, une autre sur l’abdomen (parfois très étroites ou manquantes), les trois derniers segments abdominaux avec des poils roux. Tête et thorax du mâle couverts de poils jaune. Langue courte.

Bombus pratorum, le Bourdon des prés

le 30 juin 2019, dans Faune, Hyménoptères, Insectes, Invertébrés, par Alain Larivière
Bombus pratorum, le Bourdon des prés -2-

Bombus pratorum, le Bourdon des prés

Bombus pratorum, le Bourdon des prés -2M-

Bombus pratorum, le Bourdon des prés

 

Règne : Animalia.
Embranchement : Arthropoda.
Sous-embranchement : Hexapoda.
Classe : Insecta.
Sous-classe : Pterygota.
Infra-classe : Neoptera.
Ordre : Hymenoptera.
Sous-ordre : Apocrita.
Infra-ordre : Aculeata.
Super-famille : Apoidea.
Famille : Apidae.
Genre : Bombus.

Nom scientifique : Bombus pratorum (Linné, 1761)
Nom(s) commun(s) : Bourdon des prés; Bourdon précoce.

Le Bourdon des prés (Bombus pratorum) est un Hyménoptère de la famille des Apidés (Apidae). L’espèce est commune partout en Europe Centrale et en France. Elle apparaît dès le mois de mars et jusqu’en juillet seulement.
Habitat en terrain dégagé : orée des bois, prairies, jardins et parcs.
La reine mesure 15-17 mm, l’ouvrière 9-14 mm et le mâle 11-13 mm. Pilosité en partie noire avec une bande jaune à l’avant du thorax, une autre sur l’abdomen (parfois très étroites ou manquantes), les trois derniers segments abdominaux avec des poils roux. Tête et thorax du mâle couverts de poils jaune. Langue courte.

error: Content is protected !!