Phoenicurus phoenicurus, le Rougequeue à front blanc

le 22 juillet 2020, dans Faune, Oiseaux, par Alain Larivière
Phoenicurus phoenicurus, le Rougequeue à front blanc -1-

Phoenicurus phoenicurus, le Rougequeue à front blanc

Phoenicurus phoenicurus, le Rougequeue à front blanc -3-

Phoenicurus phoenicurus, le Rougequeue à front blanc

 

Phoenicurus phoenicurus, le Rougequeue à front blanc

Le Rougequeue à front blanc (Phoenicurus phoenicurus) appartient à la famille des Turbidés (Turbidae).
Détermination : 14 cm. Les deux sexes se distinguent à tout âge par la queue tremblante roux orangé et par le croupion roux. Mâle : front blanc, face et gorge noires, dessus gris ardoise, poitrine et flancs roux orangé. En automne, des liserés blancs couvrent en partie la gorge. Femelle : dessus brun grisâtre, dessous roussâtre. Juvénile tacheté comme le jeune Rougegorge, mais avec le croupion et la queue roux.
Voix : Appel pur et flûté : huit ascendant, ou hui-tèc-tèc d’alarme. Chant : strophes brèves, mélodieuses, avec une note longue et deux brèves suivies d’un gazouillis plus grêle, varié.
Habitat : Lieux boisés, parcs, vergers, jardins, lisières et clairières des bois. Niche dans les trous des arbres, nichoirs, murs, édifices.