Vinca minor, la petite Pervenche

le 6 septembre 2019, dans Au coeur des fleurs, Flore, par Alain Larivière
Vinca minor, la petite Pervenche -1b-

Vinca minor, la petite Pervenche

 

Règne : Plantae.
Sous-règne : Tracheobionta.
Division : Magnoliophyta.
Classe : Magnoliopsida.
Ordre : Gentianales.
Famille : Apocynaceae.
Genre : Vinca.

Nom(s) scientifique(s) : Vinca minor Linné, 1753 ; Vinca acutiflora ; Vinca ellipticifolia ; Vinca humilis ; Vinca intermedia.
Nom(s) commun(s) : Petite Pervenche ; Violette des sorcières ; Violette des morts ; Violette des serpents ; Herbe de fidélité.

La petite Pervenche (Vinca minor) est une plante vivace de la famille des Apocynacées (Apocynaceae).
Elle est originaire d’Europe, du sud de la Russie et du Caucase Nord où on y recense une dizaine d’espèces. Elle est commune dans toutes les forêts françaises. Il existe de nombreux cultivars vendus en jardinerie.
Vinca minor émet de nombreuses tiges stériles et rampantes et des tiges florifères hautes d’une vingtaine de centimètres. Cette plante rampante couvre rapidement le sol.
Le feuillage est persistant, à feuilles coriaces et brillantes, opposées, entières, elliptiques à lancéolées. Il existe des variétés à feuillage panaché. La floraison a lieu de mars à juin. Les fleurs en corolle à cinq lobes coupés en oblique sont axillaires et solitaires à long pédoncule. Les coloris varient du bleu au violet et au blanc.

Mots Tag:
 

Pas encore suspendus

le 3 août 2019, dans Flore, Graphisme, Textures végétales, par Alain Larivière
Pas encore suspendus -2-

Pas encore suspendus

Pas encore suspendus -3-

Pas encore suspendus

Pas encore suspendus -4-

Pas encore suspendus

Mots Tag:
 

Pas encore suspendus

le 30 juillet 2019, dans Flore, Graphisme, par Alain Larivière
Pas encore suspendus -1-

Pas encore suspendus

 

Visite des établissements « Les jardins de Sologne » situés sur la commune de Saint-Denis-en-Val, au lieu dit Melleray. Le titre de la série se rapporte aux nombreuses potées contenant des Géraniums en attende d’être suspendues dans la serre 0ù chez les acheteurs.

Mots Tag:
 

Paeonia suffruticosa, la Pivoine arbustive

le 28 juillet 2019, dans Au coeur des fleurs, Flore, par Alain Larivière
Paeonia suffruticosa, la Pivoine arbustive -1FN-

Paeonia suffruticosa, la Pivoine arbustive

Paeonia suffruticosa, la Pivoine arbustive -1-

Paeonia suffruticosa, la Pivoine arbustive

 

Règne : Plantae.
Division : Magnoliophyta.
Classe : Magnoliopsida.
Ordre : Dilleniales ; Saxifragales (classification phylogénétique).
Famille : Paeoniaceae (anciennement Renonculaceae).
Genre : Paeonia.

Nom(s) scientifique(s) : Paeonia suffruticosa Andrews, 1804 ; Paeonia cathayana.
Nom(s) commun(s) : Pivoine arbustive ; Pivoine arborescente ; Pivoine en arbre ; Pivoine Moutan.

La Pivoine arbustive (Paeonia suffruticosa) est un arbuste de la famille des Paeoniacées (Paeoniaceae).
Elle est originaire du centre de la Chine où elle est connue comme plante ornementale puisqu’elle est cultivée depuis environ 1500 ans et deux siècles en Europe. Sa forme sauvage reste très énigmatique et est l’objet de recherches intenses et incertaines jusqu’à aujourd’hui (d’après la dernière révision de Hong et Pan, en 2007, la trace sauvage de P. suffruticosa est perdue puisqu’ils nomment leur nouveau taxon P. cathayana).
Les occidentaux n’ont pris connaissance de cette pivoine qu’à travers des hybrides importés de Chine aux dix-huitième et dix-neuvième siècles. Les deux milliers de cultivars (= hybrides) connus sont largement cultivés dans toutes les régions tempérées du monde.
Le terme « Pivoine arbustive » (ou « Pivoine arborescente » ) peut désigner soit une plante du complexe Paeonia suffruticosa soit, par opposition aux pivoines herbacées, une plante du sous-genre Moutan, comprenant 8 espèces (P. delavayi, P. jishanensis etc…) et leurs hybrides.
Paeonia suffruticosa est un arbuste de 1,50 mètre de hauteur, aux tiges brun gris. et à longue durée de vie (de 30 à 60 ans et en culture plus de 100 ans).
Les feuilles du bas sont biternées, avec des folioles longuement ovales, glabres sur les deux faces. Certaines folioles latérales ont 2 ou 3 lobes. La foliole terminale également avec 2 ou 3 lobes.
Les fleurs sont solitaires et terminales, simples dans la forme sauvage, de 10 à 17 cm de large. Elles comprennent 5 bractées, longuement elliptiques, inégales ; 5 sépales verts, inégaux ; de 5 à 11 pétales obovés dans la forme sauvage, à l’apex irrégulièrement incisé, blancs, roses, rouges ou pourpres ; de nombreuses étamines aux filets roses ou pourpres et un disque enveloppant complètement les carpelles à l’anthèse. La floraison a lieu au printemps : avril mai en Europe.
Le fruit est formé de 5 follicules, oblongs, densément tomenteux, jaune brun.

Euphorbia amygdaloïdes, l’Euphorbe des bois -8R-

Euphorbia amygdaloïdes, l’Euphorbe des bois

 

Euphorbia amygdaloïdes

Règne : Plantae.
Division : Magnoliophyta.
Classe : Magnoliopsida.
Ordre : Malpighiales.
Famille : Euphorbiaceae.
Genre : Euphorbia.

Nom scientifique : Euphorbia amygdaloïdes Linné, 1753.
Nom commun : Euphorbe des bois.

L’Euphorbe des bois ‘Purpurea’ (Euphorbia amygdaloïdes) est une plante vivace de la famille des Euphorbiacées (Euphorbiaceae). Cette plante est originaire d’Europe, Turquie et Caucase.
Le genre Euphorbia comprend environ 2000 espèces réparties dans les régions tempérées et chaudes du globe, dont 463 espèces xénophytes de l’Afrique centrale et australe.
L’Euphorbe des bois est une plante monoïque buissonnante de 30 à 90 cm de hauteur, à tige vert rouge, sous ligneuse à la base et aux feuilles rapprochées en rosette au milieu de la tige. Les feuilles sont obovales et entières, velue au moins sur la face inférieure, vert foncé, 2,5-8 cm de long, rouge dessous, devenant plus foncé en hiver. Les ombelles ont 5 à 10 rayons bifurqués, complétées par 3 à 12 rameaux fertiles. Les bractées florales sont soudées 2 à 2. Les glandes sont jaunes en croissant, à cornes convergentes, les capsules sont sillonnées. Floraison de mars à juin. Fleurs minuscules d’un jaune vert. Ses fleurs sont visitées par les abeilles.
L’espèce préfère les sols calcaires, secs et le plein soleil ou l’ombre légère. Elle est utilisée au jardin d’agrément : rocailles, dallages, murets. Attention à ne pas laisser les graines se semer car elle devient vite envahissante.
C’est une plante vénéneuse, parfois dangereuse pour le bétail. Un latex blanc et poisseux toxique s’échappe à chaque blessure : il peut provoquer des brûlures et une irritation de la peau. Chez l’homme, cette plante est violemment vomitive et purgative. Il semble conseillé de cultiver à proximité : Aeonium lindleyi et éventuellement Senecio anteuphorbium dont la sève, par contact, joue le rôle d’antidote.

Eucomis bicolor, la fleur ananas

le 23 juillet 2019, dans Au coeur des fleurs, Flore, par Alain Larivière
Eucomis bicolor, la fleur ananas -23-

Eucomis bicolor, la fleur ananas

Eucomis bicolor, la fleur ananas -30-

Eucomis bicolor, la fleur ananas

 

Règne : Plantae.
Sous-règne : Tracheobiota.
Division : Magnoliophyta.
Classe : Liliopsida.
Sous-classe : Liliidae.
Ordre : Liliales.
Famille : Liliaceae.
Genre : Eucomis.

Nom scientifique : Eucomis bicolor Baker, 1878.
Nom commun : Fleur ananas.

La fleur ananas (Eucomis bicolor) est une plante bulbeuse vivace de la famille des Liliacées (Liliaceae).
Descriptif de l’espèce :
Bulbe globuleux, pourvu de nombreuses racines charnues. Les feuilles , subérigées, oblongues, de 30 à 50 cm de long, à bords ondulés, de couleur vert clair, souvent mouchetées de pourpre à la base, sont disposées en rosette, d’où émerge en été une tige charnue portant une inflorescence en épi. L’inflorescence est surmontée par un plumet de feuilles lui donnant l’allure d’un petit ananas. Eucomis bicolor produit une seule inflorescence par bulbe, ou plus rarement deux, à partir de juillet et ce jusqu’en octobre. Les petites fleurs crèmes ou verdâtres bordées de pourpre ont une grande longévité (2 à 3 mois). Les fruits, non comestibles, remplacent les fleurs petit à petit par la base, au fur et à mesure de leur maturité.
Le genre Eucomis regroupe une quinzaine de plantes originaires des prairies temporairement humides ou des éboulis d’Afrique du Sud et Méridionale.

Mots Tag:
 
error: Content is protected !!