Osteospermum, la Marguerite du Cap

le 20 mars 2020, dans Au coeur des fleurs, Flore, par Alain Larivière
Osteospermum, la Marguerite du Cap -1a-

Osteospermum, la Marguerite du Cap

 

Règne : Plantae.
Sous-règne : Tracheobionta.
Division : Magnoliophyta.
Classe : Magnoliopsida
Sous-classe : Asteridae.
Ordre : Asterales.
Famille : Asteraceae.
Genre : Osteospermum.

Nom scientifique : Osteospermum Linné, 1758.
Nom(s) commun(s) : Marguerite du Cap ; Souci pluvial.

L’Osteospermum 
est une plante vivace de la famille des Astéracées (Asteraceae).
Cette plante qui ressemble à la Marguerite est originaire d’Afrique du Sud, d’où le nom de Marguerite du Cap.
Selon les variétés (et elles sont nombreuses), leur taille varient entre 30 et 60 cm de hauteur. Les pieds forment des touffes, voire des tapis pouvant atteindre plusieurs mètres carrés. Les nombreuses feuilles sont parfois simples et ovales, parfois découpées, et de couleur verte plus ou moins soutenue. Les multiples fleurs apparaissent aux printemps. Ce sont de petit capitules qui, en fonction des variétés et des hybrides, se teintent de différentes couleurs, pales ou intenses : blanc, rose, jaune, orange, violet. Elles sont parfois bicolores. La floraison a lieu de mai à octobre en France.
L’espèce aime bien les situations ensoleillées et les sols bien drainés. C’est pour cela que la plus part du temps, en dessous de – 5°C, dans les régions froides, elles sont cultivées comme des annuelles et arrachées en novembre. Les cultures en pots peuvent toutefois passer l’hiver à l’abri. Sous un climat plus clément, installez un paillis au pied pour protéger la plante d’éventuels pics de froid.

Dahlia hybride sp. : De feu et d’or

le 5 juillet 2019, dans Au coeur des fleurs, Flore, par Alain Larivière
Dahlia hybride sp. : De feu et d'or

Dahlia hybride sp. : De feu et d’or

 

Règne : Plantae.
Sous-règne : Tracheobionta.
Division : Magnoliophyta.
Classe : Magnoliopsida.
Ordre : Asterales.
Famille : Asteraceae.
Genre : Dahlia.

Nom scientifique : Dahlia Cav., 1791.
Nom commun : Dahlia.

Le genre Dahlia regroupe des plantes tubéreuses de la famille des Astéracées (Asteraceae). Le Dahlia est originaire des régions chaudes du Mexique, d’Amérique centrale et de Colombie. Les Aztèques utilisaient cette plante quotidiennement.
Le nom du genre est dédié au botaniste suédois Anders Dahl qui, en 1789, rapporta cette plante du Mexique.
Aujourd’hui offert commercialement, pour ses qualités ornementales, le Dahlia compte plus de quarante mille variétés hybrides (Dahlia x hortensis ou Dahlia x cultorum). Les fleurs, aux formes et aux dimensions variées, sont de tous les coloris, sauf le bleu.
Les Dahlias se multiplient par bouturage des premiers jets qui naissent lors de la plantation d’un tubercule en début d’année.
Les Dahlias craignent le gel. Dans de nombreuses régions, il faut donc déplanter les tubercules pour les mettre à l’abri l’hiver.

Mots Tag:
 

Centaurea cyanus, le Bleuet

le 28 mai 2019, dans Au coeur des fleurs, Flore, par Alain Larivière
Centaurea cyanus, le Bleuet -15-

Centaurea cyanus, le Bleuet

 

Règne : Plantae
Sous-règne : Tracheobionta.
Division : Magnoliophyta.
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Asterales.
Famille : Asteraceae.
Genre : Centaurea.

Nom scientifique : Centaurea cyanus Linné, 1753.
Nom(s) commun(s) : Bleuet des champs ; aubifoin ; bluet ; blavelle ; casse lunettes ; Centaurée bleuet.

La Centaurée ou Bleuet des champs (Centaurea cyanus) est une plante annuelle ou bisannuelle de la famille des Astéracées (Asteraceae).

Tiges anguleuses et ramifiées de couleur verte grisâtre, d’aspect velouté. Feuilles alternes, les supérieures lancéolées, les inférieures pennatilobées. Fleurs doubles en capitule de 2 à 3,5 cm portées par de longs pédoncules, aux fleurons périphériques étalés. Sous le capitule, s’observent des bractées à bords ciliés (cils courts et réguliers, généralement bruns). Existe en différents coloris : bleu, blanc, rose, violet. La floraison a lieu entre mai et juillet. Hauteur : 20 à 80 cm.
On rencontre l’espèce dans les champs de céréales, friches, bords de chemins et jardins. Depuis l’Age de pierre cette plante est adventice des cultures, mais important recul des populations depuis plusieurs décennies à cause des traitements herbicides.
La décoction de bleuet était prescrite en cas d’irritation des yeux et des paupières et pour lutter contre la conjonctivite, et plus généralement pour les inflammations de la peau et des muqueuses ainsi qu’en cosmétologie.
Les fleurs comestibles s’utilisent dans les desserts (mousses, salades de fruits ou gâteaux).

Centaurea cyanus, le Bleuet : Filé végétal -10-

Centaurea cyanus, le Bleuet : Filé végétal

Centaurea cyanus, le Bleuet : Filé végétal -11-

Centaurea cyanus, le Bleuet : Filé végétal

 

Centaurea cyanus
 Linné, 1753
Règne : Plantae
Sous-règne : Tracheobionta.
Division : Magnoliophyta.
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Asterales.
Famille : Asteraceae.
Genre : Centaurea.

Nom scientifique : Centaurea cyanus Linné, 1753.
Nom(s) commun(s) : Bleuet des champs ; aubifoin ; bluet ; blavelle ; casse lunettes ; Centaurée bleuet.

La Centaurée ou Bleuet des champs (Centaurea cyanus) est une plante annuelle ou bisannuelle de la famille des Astéracées (Asteraceae).

Tiges anguleuses et ramifiées de couleur verte grisâtre, d’aspect velouté. Feuilles alternes, les supérieures lancéolées, les inférieures pennatilobées. Fleurs doubles en capitule de 2 à 3,5 cm portées par de longs pédoncules, aux fleurons périphériques étalés. Sous le capitule, s’observent des bractées à bords ciliés (cils courts et réguliers, généralement bruns). Existe en différents coloris : bleu, blanc, rose, violet. La floraison a lieu entre mai et juillet. Hauteur : 20 à 80 cm.
On rencontre l’espèce dans les champs de céréales, friches, bords de chemins et jardins. Depuis l’Age de pierre cette plante est adventice des cultures, mais important recul des populations depuis plusieurs décennies à cause des traitements herbicides.
La décoction de bleuet était prescrite en cas d’irritation des yeux et des paupières et pour lutter contre la conjonctivite, et plus généralement pour les inflammations de la peau et des muqueuses ainsi qu’en cosmétologie.
Les fleurs comestibles s’utilisent dans les desserts (mousses, salades de fruits ou gâteaux).

Centaurea cyanus, le Bleuet

le 22 mai 2019, dans Flore, Textures végétales, par Alain Larivière
Centaurea cyanus, le Bleuet -7-

Centaurea cyanus, le Bleuet -7-

Centaurea cyanus, le Bleuet -8-

Centaurea cyanus, le Bleuet -8-

Centaurea cyanus, le Bleuet -9-

Centaurea cyanus, le Bleuet -9-

 

Centaurea cyanus
 Linné, 1753
Règne : Plantae
Sous-règne : Tracheobionta.
Division : Magnoliophyta.
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Asterales.
Famille : Asteraceae.
Genre : Centaurea.

Nom scientifique : Centaurea cyanus Linné, 1753.
Nom(s) commun(s) : Bleuet des champs ; aubifoin ; bluet ; blavelle ; casse lunettes ; Centaurée bleuet.

La Centaurée ou Bleuet des champs (Centaurea cyanus) est une plante annuelle ou bisannuelle de la famille des Astéracées (Asteraceae).

Tiges anguleuses et ramifiées de couleur verte grisâtre, d’aspect velouté. Feuilles alternes, les supérieures lancéolées, les inférieures pennatilobées. Fleurs doubles en capitule de 2 à 3,5 cm portées par de longs pédoncules, aux fleurons périphériques étalés. Sous le capitule, s’observent des bractées à bords ciliés (cils courts et réguliers, généralement bruns). Existe en différents coloris : bleu, blanc, rose, violet. La floraison a lieu entre mai et juillet. Hauteur : 20 à 80 cm.
On rencontre l’espèce dans les champs de céréales, friches, bords de chemins et jardins. Depuis l’Age de pierre cette plante est adventice des cultures, mais important recul des populations depuis plusieurs décennies à cause des traitements herbicides.
La décoction de bleuet était prescrite en cas d’irritation des yeux et des paupières et pour lutter contre la conjonctivite, et plus généralement pour les inflammations de la peau et des muqueuses ainsi qu’en cosmétologie.
Les fleurs comestibles s’utilisent dans les desserts (mousses, salades de fruits ou gâteaux).