Osteospermum, la Marguerite du Cap

le 20 mars 2020, dans Au coeur des fleurs, Flore, par Alain Larivière
Osteospermum, la Marguerite du Cap -1a-

Osteospermum, la Marguerite du Cap

 

Règne : Plantae.
Sous-règne : Tracheobionta.
Division : Magnoliophyta.
Classe : Magnoliopsida
Sous-classe : Asteridae.
Ordre : Asterales.
Famille : Asteraceae.
Genre : Osteospermum.

Nom scientifique : Osteospermum Linné, 1758.
Nom(s) commun(s) : Marguerite du Cap ; Souci pluvial.

L’Osteospermum 
est une plante vivace de la famille des Astéracées (Asteraceae).
Cette plante qui ressemble à la Marguerite est originaire d’Afrique du Sud, d’où le nom de Marguerite du Cap.
Selon les variétés (et elles sont nombreuses), leur taille varient entre 30 et 60 cm de hauteur. Les pieds forment des touffes, voire des tapis pouvant atteindre plusieurs mètres carrés. Les nombreuses feuilles sont parfois simples et ovales, parfois découpées, et de couleur verte plus ou moins soutenue. Les multiples fleurs apparaissent aux printemps. Ce sont de petit capitules qui, en fonction des variétés et des hybrides, se teintent de différentes couleurs, pales ou intenses : blanc, rose, jaune, orange, violet. Elles sont parfois bicolores. La floraison a lieu de mai à octobre en France.
L’espèce aime bien les situations ensoleillées et les sols bien drainés. C’est pour cela que la plus part du temps, en dessous de – 5°C, dans les régions froides, elles sont cultivées comme des annuelles et arrachées en novembre. Les cultures en pots peuvent toutefois passer l’hiver à l’abri. Sous un climat plus clément, installez un paillis au pied pour protéger la plante d’éventuels pics de froid.

Une réponse de Osteospermum, la Marguerite du Cap

  1. ALAIN ADAMSKI dit :

    Parfaittttttttttt, quelle netteté !!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *