Les tombes de l'oubli : C'est pas sérieux -24a-

Les tombes de l’oubli : C’est pas sérieux

 

Les tombes de l’oubli 5

Reportage sur les sépultures abandonnées et le thème de l’oubli.
Le travail photographique montre des tombes abandonnées, délabrées, où même la notion de concession perpétuelle n’a plus cours pour les plus anciennes. A ces sépultures on ne peut dissocier la notion d’oubli, d’où le titre de la série.
Après la disparition physique des défunts vient celle de leur identité qui, sur de nombreuses tombes, ou ce qu’il en reste, n’apparait plus. Alors il n’y a plus trace du passage des personnes sur terre : c’est l’oubli à perpétuité.
L’éternité des âmes errantes.
« La mort, si nous voulons nommer ainsi cette irréalité, est la chose la plus redoutable. »
Hegel, La Phénoménologie de l’Esprit, 1807.
Qu’est-ce donc qu’oublier si ce n’est pas mourir ?
Musset (Alfred de)

Mots Tag:
 

Une réponse de Les tombes de l’oubli : C’est pas sérieux

  1. ALAIN ADAMSKI dit :

    Bien vu, excellent dans l’humour et la réalisation photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *