Misumena vatia, la Misumène variable -1R2-

Misumena vatia, la Misumène variable

 

Règne : Animalia.
Embranchement : Arthropoda.
Sous-embranchement : Chelicerata.
Classe : Arachnida.
Ordre : Araneae.
Sous-ordre : Araneomorphae.
Famille : Thomisidae.
Genre : Misumena.

Nom scientifique : Misumena vatia (Clerck,1757).
Nom(s) commun(s) : Misumène variable, Misumène cagneuse, Araignée citron, Araignée crabe.

La Thomise variable (Misumena vatia) est une araignée de la famille des Thomisidés (Thomisidae), également appelée araignée-crabe. Elle se rencontre dans la zone holarctique : Europe, Asie, Amérique du Nord, Afrique du Nord. L’espèce a été décrite par le naturaliste suédois Carl Alexander Clerck en 1757, sous le nom initial de Araneus varius. Elle est décrite sous de nombreux synonymes (plus d’une trentaine, voir liste ci-dessous).
L’abdomen va en s’élargissant vers l’arrière, et reste plus ou moins arrondi postérieurement.
Cette araignée mesure pattes non comprises de 7 à 11 mm pour la femelle et de 3 à 5 mm pour le mâle. Chez la femelle le céphalothorax est blanc ou jaune avec une large bande brun-jaune de chaque côté et l’abdomen blanc, jaune ou vert très pâle avec de façon inconstante dans la moitié antérieure deux bandes longitudinales rouges. Chez le mâle le céphalothorax est brun-rouge ou noir avec une large bande jaunâtre dans la partie céphalique et l’abdomen blanc mât, orné de deux lignes parallèles bordées de noir. Les deux premières paires de pattes sont plus longues, ce qui fait qu’elle se déplace sur le côté comme les crabes.
L’homochromie adaptative est connue chez les araignées dans deux genres : les Misumena et lesThomisus. La couleur de la femelle peut varier entre le jaune et le blanc, voire vert pâle, suivant la fleur sur laquelle elle chasse. Le changement de couleur est rendu possible par la sécrétion d’un pigment liquide jaune composé de kynurenine et de 3-hydroxykynurenine dans les couches de cellules extérieures du corps. Lorsque l’araignée est sur un fond blanc, ce pigment est transporté dans les couches profondes laissant apparaître les glandes de guanine blanche. Si l’araignée séjourne longuement sur une plante blanche, le pigment jaune est souvent excrété. Pour repasser au jaune, il faudra donc que l’araignée prenne le temps de sécréter à nouveau ce pigment (source Wikipédia).
Les mâles beaucoup plus petits parcourent les fleurs à la recherche de femelles et sont souvent vus avec une ou plusieurs pattes en moins, particularité lié probablement aux attaques de prédateur ou d’autre mâle en compétition. Quand un mâle trouve une femelle, il grimpe sur son céphalothorax à la recherche de son opisthosome où il insère son pédipalpe pour l’inséminer.
Les juvéniles atteignent une taille de 5 mm à la fin de l’automne et hivernent sur le sol. Ils muent une dernière fois au mois de mai de l’année suivante.
Misumena vatia se tient tapie sur les fleurs pour se précipiter sur les proies. Elle est fréquemment associée au Solidago qui lui sert de support à la chasse à l’affût, et qui a l’avantage d’attirer beaucoup d’insectes. L’espèce est visible de mai à juillet.

Euphorbia amygdaloïdes, l’Euphorbe des bois -8R-

Euphorbia amygdaloïdes, l’Euphorbe des bois

 

Euphorbia amygdaloïdes

Règne : Plantae.
Division : Magnoliophyta.
Classe : Magnoliopsida.
Ordre : Malpighiales.
Famille : Euphorbiaceae.
Genre : Euphorbia.

Nom scientifique : Euphorbia amygdaloïdes Linné, 1753.
Nom commun : Euphorbe des bois.

L’Euphorbe des bois ‘Purpurea’ (Euphorbia amygdaloïdes) est une plante vivace de la famille des Euphorbiacées (Euphorbiaceae). Cette plante est originaire d’Europe, Turquie et Caucase.
Le genre Euphorbia comprend environ 2000 espèces réparties dans les régions tempérées et chaudes du globe, dont 463 espèces xénophytes de l’Afrique centrale et australe.
L’Euphorbe des bois est une plante monoïque buissonnante de 30 à 90 cm de hauteur, à tige vert rouge, sous ligneuse à la base et aux feuilles rapprochées en rosette au milieu de la tige. Les feuilles sont obovales et entières, velue au moins sur la face inférieure, vert foncé, 2,5-8 cm de long, rouge dessous, devenant plus foncé en hiver. Les ombelles ont 5 à 10 rayons bifurqués, complétées par 3 à 12 rameaux fertiles. Les bractées florales sont soudées 2 à 2. Les glandes sont jaunes en croissant, à cornes convergentes, les capsules sont sillonnées. Floraison de mars à juin. Fleurs minuscules d’un jaune vert. Ses fleurs sont visitées par les abeilles.
L’espèce préfère les sols calcaires, secs et le plein soleil ou l’ombre légère. Elle est utilisée au jardin d’agrément : rocailles, dallages, murets. Attention à ne pas laisser les graines se semer car elle devient vite envahissante.
C’est une plante vénéneuse, parfois dangereuse pour le bétail. Un latex blanc et poisseux toxique s’échappe à chaque blessure : il peut provoquer des brûlures et une irritation de la peau. Chez l’homme, cette plante est violemment vomitive et purgative. Il semble conseillé de cultiver à proximité : Aeonium lindleyi et éventuellement Senecio anteuphorbium dont la sève, par contact, joue le rôle d’antidote.

Eucomis bicolor, la fleur ananas

le 23 juillet 2019, dans Au coeur des fleurs, Flore, par Alain Larivière
Eucomis bicolor, la fleur ananas -23-

Eucomis bicolor, la fleur ananas

Eucomis bicolor, la fleur ananas -30-

Eucomis bicolor, la fleur ananas

 

Règne : Plantae.
Sous-règne : Tracheobiota.
Division : Magnoliophyta.
Classe : Liliopsida.
Sous-classe : Liliidae.
Ordre : Liliales.
Famille : Liliaceae.
Genre : Eucomis.

Nom scientifique : Eucomis bicolor Baker, 1878.
Nom commun : Fleur ananas.

La fleur ananas (Eucomis bicolor) est une plante bulbeuse vivace de la famille des Liliacées (Liliaceae).
Descriptif de l’espèce :
Bulbe globuleux, pourvu de nombreuses racines charnues. Les feuilles , subérigées, oblongues, de 30 à 50 cm de long, à bords ondulés, de couleur vert clair, souvent mouchetées de pourpre à la base, sont disposées en rosette, d’où émerge en été une tige charnue portant une inflorescence en épi. L’inflorescence est surmontée par un plumet de feuilles lui donnant l’allure d’un petit ananas. Eucomis bicolor produit une seule inflorescence par bulbe, ou plus rarement deux, à partir de juillet et ce jusqu’en octobre. Les petites fleurs crèmes ou verdâtres bordées de pourpre ont une grande longévité (2 à 3 mois). Les fruits, non comestibles, remplacent les fleurs petit à petit par la base, au fur et à mesure de leur maturité.
Le genre Eucomis regroupe une quinzaine de plantes originaires des prairies temporairement humides ou des éboulis d’Afrique du Sud et Méridionale.

Mots Tag:
 

Miroir grand angle

le 22 juillet 2019, dans Graphisme, Insolite, Reflets, par Alain Larivière
Miroir grand angle -1-

Miroir grand angle

Miroir grand angle -1SR-

Miroir grand angle

 

Ce miroir à la courbure prononcée, serti dans ce qui peut apparaître comme une monture de lunette, nous renvoie l’image déformée du monde alentour. Rien ne lui échappe, même pas le curieux personnage qui le photographie, sauf que…le photographe sait se soustraire à la curiosité du miroir.

Mots Tag:
 

Le maquettiste

le 21 juillet 2019, dans Personnages, par Alain Larivière
Le maquettiste -1R-

Le maquettiste

 

La rue réserve, parfois, de belles rencontres. Ce fut le cas avec ce monsieur dont la passion est de concevoir et construire des maquettes. Le plus curieux est qu’il installe son « atelier » dans cette rue piétonne, au pied de son habitation. Tout heureux de partager sa passion il ne fut pas difficile d’entamer une conversation où questions et réponses se succédèrent. Un beau moment de convivialité.

Mots Tag:
 

La main sur la porte violine

le 20 juillet 2019, dans Graphisme, Insolite, par Alain Larivière
La main sur la porte violine -1R-

La main sur la porte violine

La main sur la porte violine -2-

La main sur la porte violine

La main sur la porte violine -3-

La main sur la porte violine

 

Cette vieille porte, toute parée de couleur violine rappelant les champs de lavande de la Provence, a tout de suite attiré mon regard. La lumière de fin d’après-midi qui étirait les ombres, apportait du relief à la photographie.

Mots Tag:
 
error: Content is protected !!